PrintImprimer

Les diététistes peuvent reprendre les soins non essentiels virtuels et en personne sous certaines conditions

Posted: mai 28, 2020

Publié le 28 mai 2020

À compter de maintenant, le médecin hygiéniste en chef a modifié la Directive no 2, ce qui permet aux diététistes de redémarrer graduellement « tous les services non essentiels et non urgents ». Cela fait référence aux soins virtuels et aux consultations en personne.

Pour une diététiste, que signifie le redémarrage des services non essentiels et non urgents, en personne et virtuellement?


Cette directive ne signifie pas que les diététistes peuvent reprendre les services non essentiels en personne comme elles le faisaient avant la pandémie. Le redémarrage des soins non essentiels, tant virtuels qu’en personne, doit se faire graduellement en mettant en place des conditions rigoureuses pour réduire la propagation de la maladie.

Vous devez adapter votre exercice en fonction de la Directive no 2 et des exigences opérationnelles liées à la COVID-19 pour le redémarrage du secteur de la santé du Ministère, qui précisent ce qui suit (traduction libre, texte en anglais).

  • Dans la mesure du possible, les visites des clients doivent être effectuées de manière virtuelle. Les diététistes sont invitées à utiliser leur jugement professionnel pour déterminer quels clients peuvent être traités virtuellement et, si ce n'est pas possible, quels clients pourraient être vus en personne.

  • Vous devez mettre en place des protocoles stricts, selon les besoins, concernant l'évaluation de la faisabilité et des risques, la prévention et le contrôle des infections, le contrôle des dangers, le dépistage, l'équipement de protection individuelle et l’horaire des rendez-vous des clients pour assurer l'éloignement physique et la sécurité des soins.

  • Les décisions concernant les consultations avec les clients doivent respecter les principes établis dans la Directive no 2 : proportionnalité; réduction au minimum des préjudices aux patients; équité; et, réciprocité.

Que doivent savoir les diététistes

En redémarrant graduellement les soins non essentiels virtuels et en personne, vous devez respecter les mesures précisées dans les documents ci-dessous. Veuillez donc les lire attentivement.

Veuillez noter que l’orientation fournie peut changer avec le temps. Surveillez donc le site Web de l’Ordre fréquemment pour obtenir de l’information mise à jour.


Si vous avez besoin d’autres conseils ou si vous avez des questions, veuillez communiquer avec le Service de consultation sur l’exercice.
416-598-1725/1-800-668-4990, poste 397
practiceadvisor@collegeofdietitians.org